Conférence avec Muriel Fifils à l’Institut Fontaine

Conférence avec Muriel Fifils à l’Institut Fontaine

Mercredi 16 septembre, de 18h30 à 20h30, la fondatrice et directrice de l’école Caminando (« la Nature pour école ») interviendra pour une conférence sur l’école en plein air. Ce webinaire est organisé par l’Institut Fontaine, et il reste des places !

Remettre du lien entre l’enfant et la nature

Muriel Fifils citée dans le magazine KAIZEN

Partout en France, de plus en plus d’enseignants défendent les vertus éducatives du plein air. Depuis 2013, Muriel Fifils développe un enseignement alternatif qui replace la nature au cœur de l’éducation.

Ici on fait tout pour de vrai. Ce sont des expériences qui forment à celles de demain. Quand on expérimente on voit les conséquences de nos actes.

Muriel Fifils, citée dans le magazine ELLE

L’école Caminando a pour singularité de s’appuyer sur la nature et le vivant tout en suivant les programmes officiels de l’Éducation Nationale. Une pédagogie coopérative où les enfants sont acteurs de leurs apprentissages, avancent à leurs rythmes et développent leurs talents.

10€ en présentiel, 5€ en webinaire (Gratuit pour les moins de 18 ans)
Place limitée, inscription obligatoire : lesinspiriales@institut-fontaine.fr

Comment se reconnecter au vivant ?

Comment se reconnecter au vivant ?

Les crises et les bouleversements ne surgissent pas par hasard. Ils nous servent d’indicateurs pour rectifier une trajectoire, explorer de nouvelles orientations, et expérimenter un autre chemin de vie.

Carl Gustav JUNG

Nous voilà confrontés à une déroutante période de l’histoire humaine. Après avoir exploré et « conquis » les moindres recoins de notre planète, jusqu’à rêver de conquête spatiale, nous avons retourné cette insatiable soif de conquête et de transformation de la matière, contre la nature et contre nous-mêmes, ouvrant une époque de violences et de déséquilibres majeurs.

Dans ce contexte, la crise sanitaire de la COVID 19 apparaît comme le symptôme, d’une « maladie » autrement plus grave, celle d’une déconnexion absolue des modernes que nous sommes, du vivant et de la nature. Comme si nous avions perdu la mémoire de nos origines, de notre histoire et de l’interdépendance de toutes choses.

Indiens kogis sur fond de montagnes

« Un peuple sans mémoire est un peuple mort », nous rappellent les indiens Kogis depuis leurs lointaines montagnes assaillies par les vagues destructrices du « progrès ». Comment alors nous reconnecter à nous-mêmes, à la nature, aux essentiels, comment garder le cap, et lequel ?

Dans un monde d’incertitude grandissante, comment continuer à aimer, à accueillir, à faire preuve d’empathie dans une société froide que délitent la peur et nos égos ? Comment oser encore et toujours la poésie joyeuse, qui seule délivre les âmes, comment nous consoler ensemble pour nourrir d’autres rêves, des rêves assez grands pour éviter qu’ils ne disparaissent, pour paraphraser Antoine de Saint Exupéry ? « El camino se hace al andar » (le chemin se fait en marchant) nous rappelait Antonio Machado.

Alors, que vous ayez envie de vivre une expérience de « reconnexion au vivant » sur le site d’immersion nature de la Comtesse, que l’aventure d’une nouvelle pédagogie vivante vous inspire, que le dialogue respectueux avec les peuples « racines » tels que les Kogis vous semble une évidence, rejoignons-nous afin de faire, ensemble, le choix du vivant !

Nuhé sur le site de la Comtesse
1% pour la planète double vos dons pour Caminando

1% pour la planète double vos dons pour Caminando

L’école Caminando fait partie des associations présélectionnées pour les Rencontres Associations et Philanthropes. Du 10 août au 5 octobre inclus, chaque don à l’association sera donc doublé par les entreprises contribuant au 1% for the Planet. Une aide bienvenue après l’épreuve Covid !

En effet, comme toutes les structures associatives qui portent des projets sans but lucratif, la COVID 19 nous a particulièrement fragilisé. L’école a pu faire sa 8ème rentrée grâce à l’implication et au soutien des parents, mais ne sait pas encore comment et avec quels fonds terminer l’année.

Si vous souhaitez soutenir cette expérience, permettre à l’école de diffuser ses principes pédagogiques, si vous pensez que retrouver le « dehors » est une nécessité vitale pour les enfants, alors n’hésitez pas et profitez de ce programme pour soutenir l’école. Même modeste, chaque contribution est la bienvenue.

L’école à l’air libre – Magazine Elle du 29 mai 2020

L’école à l’air libre – Magazine Elle du 29 mai 2020

Jeudi 14 mai. Premier jour de classe après deux longs mois d’enfermement pour les élèves de l’école élémentaire Caminando, à Menglon, dans la Drôme. Des retrouvailles « bizarres et joyeuses », s’accordent à dire les enfants lors de leur cercle de parole quotidien. […] Ici, ni larmes ni rappel à l’ordre tonitruant, mais un enchaînement fluide d’activités, un déplacement organique du groupe, de la mare à la serre, de la rivière aux tables de classe, disposées en cercle sous le grand frêne et les pruniers. Pourtant, la fondatrice de cette école laïque privée, Muriel Fifils, respecte à la lettre le protocole sanitaire de 54 pages transmis par l’Éducation nationale à tous les établissements de France, tout comme elle suit les programmes académiques.

Lors de la reprise post-confinement, l’école a reçu des journalistes du magazine Elle. L’occasion de mettre en avant les bienfaits des principes de l’école : immersion nature, observation, coopération, partage des responsabilités… Merci à Caroline SIX et à Laurence GEAI d’avoir contribué à semer les graines de l’école dehors et des bienfaits de la nature pour l’éducation des enfants !

Le reportage est dans le numéro 3884. Vous pouvez le lire en ligne ou télécharger le reportage.

Caminando lance son financement participatif

Caminando lance son financement participatif

L’aventure Caminando reste fragile dans son aspect financier, et la crise sanitaire due au coronavirus a tari plusieurs sources de financement. L’école a donc plus que jamais besoin d’aide pour pérenniser ce projet et lui permettre de s’épanouir davantage. Tous les soutiens sont les bienvenus !

Les fonds collectés permettront essentiellement :

  • d’aider à rémunérer les enseignants afin d’assurer un taux d’encadrement permettant une pédagogie de proximité,
  • de financer du matériel pédagogique,
  • de participer aux charges locatives de ce cadre épanouissant en pleine nature.

Bon à savoir : grâce à Klub-Terre, le fonds de dotation de l’association, les dons sont déductibles des impôts.

L’ objectif : soutenir la situation financière de l’école pour permettre aux enfants de recevoir une éducation qui fait sens dans le monde d’aujourd’hui et de demain.