Édito

Édito

Hiver.

Le temps du dépouillement et de la préparation au voyage intérieur. Une forme de retour à la maison, comme aiment à le rappeler les taoïstes. Un temps privilégié pour s’interroger sur ce qui est essentiel, ce qui l’est moins, sur nos chemins de vie. Finalement, qu’est ce qui guide mes pas ? Pourquoi je me mets en mouvement ? Quelle est mon étoile ?

De jolies réponses avaient surgi à la Comtesse, lors du magnifique week-end de fermeture du site l’an passé (rangement, travaux, retrouvailles, avec plus de 45 personnes, parents de l’école primaire Caminando, veilleurs, amis, anciens stagiaires, passagers de l’incertain voyage de la vie). Certains avaient évoqué la paix joyeuse, la tranquillité intérieure, pétillante, nécessaire pour écouter le monde, d’autres la simplicité et la légèreté, d’autres encore, ont prêté attention aux rires des enfants, nombreux ce jour-là. Il y avait quelque chose de doux et de bienveillant pendant ces deux jours qui faisaient du bien. Une jolie façon d’illustrer l’idée selon laquelle nous sommes le fruit de nos relations. Qu’elles soient fluides, jolies et apaisées et finalement « je » et « nous » allons bien, en justesse les uns avec les autres et avec le monde. C’est la voie du Hozho, la voie de la beauté, nous soufflent les Indiens Navajos. Qu’elles soient malmenées, par des intentions peu claires et des égos envahissants, et le juste équilibre est fragilisé, au risque des tensions, des divisions et des maladies. Ecouter c’est se relier, se reconnecter, et se reconnecter, c’est penser nous rappellent inlassablement les Indiens Kogis.

Faire silence, dans le brouhaha du monde moderne, afin de se mettre à l’écoute des voix de la terre comme voies de guérison. C’est ce que vous propose l’Ecole Pratique de la Nature et des Savoirs à travers ses stages, parKours, activités, parKours veilleurs,  développés en lien avec le vivant, sur le chemin de la réconciliation.

Au plaisir de vous retrouver bientôt en chemin,

Article sur Caminando dans Kaizen n°60

Article sur Caminando dans Kaizen n°60

Dix ans après leur visite, les journalistes de Kaizen ont eu envie de revenir à l’école de la Nature pour voir comment le projet a évolué, ce qui a changé et ce qui est resté comme à l’origine.

L’idée initiale était de faire une école qui ne soit pas complètement une école. Certes, on suit les programmes, on respecte le socle commun et les paliers d’apprentissage pour préparer les enfants au collège, mais on les prépare aussi « autrement à autre chose ». […] On travaille l’empathie et les façons de se relier – que ce soit avec un petit camarade de classe ou avec les oiseaux de la forêt. […] Les temps consacrés aux enseignements académiques sont peut-être moins importants que dans une école classique, mais la petite trentaine d’élèves s’adapte parfaitement par la suite à ses années collège, preuve que les pédagogies actives et la taille réduite des classes (par trois groupes multiniveaux d’une dizaine d’enfants) permettent d’apprendre tout aussi bien.

Cliquez sur l’image pour lire l’article sur l’école. Vous pouvez retrouver le magazine chez votre marchand de journaux ou sur le site du magazine.

Caminando à l’honneur dans Chroniques d’en haut

Caminando à l’honneur dans Chroniques d’en haut

L’émission Chroniques d’en haut diffusée dimanche 28 novembre à 12h50 montre 3 manières de vivre autrement : une ferme collective qui a revitalisé un village, un lieu de rencontre et de partage autour de l’agroécologie, et l’école Caminando, où les enfants vivent au rythme de la nature, en toute saison et par tous les temps.

Plus d’informations sur le site de l’émission : https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/vivre-autrement-dans-chroniques-d-en-haut-dimanche-28-novembre-a-12h50-sur-france-3-2351119.html

Vivre autrement l'éducation.

Édito

Édito

En cette fin d’automne, le site de formation de La Comtesse (ci-dessus) est en hivernage pour quelques mois, au repos, après une saison bien active :

  • un stage d’immersion nature en septembre,
  • le séjour des enfants de l’école primaire Caminando,
  • et un joyeux chantier de fermeture !

C’est désormais le temps de concocter le programme des stages de l’an prochain : encore plus de d’expérimentations en lien avec le vivant, de retrouvailles pour certains et de découvertes passionnantes pour d’autres.

À très bientôt pour le calendrier des stages 2022 !
L’équipe de l’EpNS

À l’école de la nature — La Croix juin 2021

Il y a le chemin de terre, le slalom entre les flaques, et puis au bout, l’imposant portail de pierre enlacé par deux vieux tilleuls. Pas de sonnette, c’est ouvert…

L’école alternative Caminando fonde son projet sur la nature, à la fois cadre d’apprentissage, objet d’étude et source infinie de situations qui requièrent la coopération et l’inventivité des enfants.

En ce début d’après-midi, comme chaque jour, avant de renouer avec les apprentissages, les élèves se dispersent dans le vaste jardin. Il y a ceux qui s’inventent des objets avec quatre bouts de bois. Ceux qui, couchés dans l’herbe haute, observent la course paisible des nuages. Ceux aussi qui suivent les mouvements de l’archet dans la main de Julie, jeune enseignante qui de son violon accompagne le concerto printanier des oiseaux. Pour tous, une consigne : prendre un temps pour se connecter à soi et à ce qui nous entoure.

Merci à Denis Peiron pour son article paru dans le journal La Croix du 2 juin 2021, dans lequel il présente l’école Caminando et les « pratiques pédagogiques vivantes » appliquées par l’équipe enseignante en les mettant en lien avec la pédagogie Freinet et les tendances dans les pays voisins. C’est toujours un plaisir de voir le travail de pionnier de Caminando à travers des yeux extérieurs, et de constater l’enthousiasme qu’il suscite.