Pour soutenir une école au cœur du vivant

Pour soutenir une école au cœur du vivant

Pionnière dans ses expérimentations, l’école doit faire appel aux parents et à des soutiens extérieurs pour payer les frais : loyer, salaires, charges diverses.

Grâce au mécénat, les frais de scolarité restaient réduits, afin que l’aspect financier ne soit pas un frein et que des enfants de toutes origines puissent profiter de cette école.

Dans le contexte actuel cependant, le mécénat devient plus difficile à mobiliser, c’est pourquoi nous avons mis en place une campagne de financement. En y participant, vous aiderez cette belle aventure à perdurer, et à bénéficier à d’autres enfants et d’autres écoles.

Grâce au fonds de dotation Klub Terre, partenaire de longue date de l’école, cette campagne vous permet de profiter d’un avantage fiscal (les dons sont défiscalisables à 66%).

Un don, c’est une action concrète, c’est comme venir don(ner) un coup de main à cette école, à ce qu’elle propose d’alternatives. Un don c’est une attention au monde prodiguée par nos enfants. Un soin qu’ils feront pour eux-mêmes, par amour de ce qu’ils chérissent et côtoient tous les jours, un soin pour nous et pour les générations futures, pour les enfants de nos enfants.

 

Article sur Caminando dans Kaizen n°60

Article sur Caminando dans Kaizen n°60

Dix ans après leur visite, les journalistes de Kaizen ont eu envie de revenir à l’école de la Nature pour voir comment le projet a évolué, ce qui a changé et ce qui est resté comme à l’origine.

L’idée initiale était de faire une école qui ne soit pas complètement une école. Certes, on suit les programmes, on respecte le socle commun et les paliers d’apprentissage pour préparer les enfants au collège, mais on les prépare aussi « autrement à autre chose ». […] On travaille l’empathie et les façons de se relier – que ce soit avec un petit camarade de classe ou avec les oiseaux de la forêt. […] Les temps consacrés aux enseignements académiques sont peut-être moins importants que dans une école classique, mais la petite trentaine d’élèves s’adapte parfaitement par la suite à ses années collège, preuve que les pédagogies actives et la taille réduite des classes (par trois groupes multiniveaux d’une dizaine d’enfants) permettent d’apprendre tout aussi bien.

Cliquez sur l’image pour lire l’article sur l’école. Vous pouvez retrouver le magazine chez votre marchand de journaux ou sur le site du magazine.

Caminando à l’honneur dans Chroniques d’en haut

Caminando à l’honneur dans Chroniques d’en haut

L’émission Chroniques d’en haut diffusée dimanche 28 novembre à 12h50 montre 3 manières de vivre autrement : une ferme collective qui a revitalisé un village, un lieu de rencontre et de partage autour de l’agroécologie, et l’école Caminando, où les enfants vivent au rythme de la nature, en toute saison et par tous les temps.

Plus d’informations sur le site de l’émission : https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/vivre-autrement-dans-chroniques-d-en-haut-dimanche-28-novembre-a-12h50-sur-france-3-2351119.html

Vivre autrement l'éducation.

À l’école de la nature — La Croix juin 2021

Il y a le chemin de terre, le slalom entre les flaques, et puis au bout, l’imposant portail de pierre enlacé par deux vieux tilleuls. Pas de sonnette, c’est ouvert…

L’école alternative Caminando fonde son projet sur la nature, à la fois cadre d’apprentissage, objet d’étude et source infinie de situations qui requièrent la coopération et l’inventivité des enfants.

En ce début d’après-midi, comme chaque jour, avant de renouer avec les apprentissages, les élèves se dispersent dans le vaste jardin. Il y a ceux qui s’inventent des objets avec quatre bouts de bois. Ceux qui, couchés dans l’herbe haute, observent la course paisible des nuages. Ceux aussi qui suivent les mouvements de l’archet dans la main de Julie, jeune enseignante qui de son violon accompagne le concerto printanier des oiseaux. Pour tous, une consigne : prendre un temps pour se connecter à soi et à ce qui nous entoure.

Merci à Denis Peiron pour son article paru dans le journal La Croix du 2 juin 2021, dans lequel il présente l’école Caminando et les « pratiques pédagogiques vivantes » appliquées par l’équipe enseignante en les mettant en lien avec la pédagogie Freinet et les tendances dans les pays voisins. C’est toujours un plaisir de voir le travail de pionnier de Caminando à travers des yeux extérieurs, et de constater l’enthousiasme qu’il suscite.


Les saisons enseignantes — La Tribu du Vivant #1

Les saisons enseignantes — La Tribu du Vivant #1

Lorsque la France était encore largement paysanne, les enfants allaient aux travaux des champs l’été et passaient l’hiver à l’école. Depuis 1882, c’est selon le besoin des adultes que les congés scolaires sont définis.

Le tout nouveau Mag “La Tribu du Vivant” a consacré un article à l’expérimentation autour des rythmes scolaires de l’école Caminando, l’occasion de questionner des choix de société qui ont un impact direct sur les enfants (et les adultes qu’ils deviendront ensuite) dictés par les exigences économiques avant tout…

Pour en savoir plus, commander, offrir ou s’abonner, ou même s’inscrire sur la liste d’attente des “magazines suspendus”, rendez-vous sur la page du magazine :
Mag La Tribu du Vivant # 1
https://la-tribu-du-vivant.com/
https://www.facebook.com/mag.latribuduvivant

Invitation aux mercredis buissonniers de Nature & Découvertes

Invitation aux mercredis buissonniers de Nature & Découvertes

Pour la deuxième rencontre des “Mercredi buissonniers” organisés par la fondation Nature & Découvertes, Moïna Fauchier-Delavigne, autrice de deux ouvrages sur l’éducation dans la nature, et Muriel Fifils, fondatrice et directrice de l’École Caminando, « la nature pour l’école », seront les invitées de David Sève, directeur des engagements et de la Fondation Nature & Découvertes, mercredi 21 avril 2021 à 18h.