Dans le Diois (Drôme)

Caminando – Vie scolaire, coopération et engagement

Caminando est une école primaire laïque, privée, hors contrat, gérée par l’Ecole de la Nature et des Savoirs.

Coopération

Si l’Ecole de la Nature et des Savoirs est responsable de la partie administrative et pédagogique de Caminando, elle travaille en lien étroit avec les parents d’élèves.

Si le rôle de ceux-ci n’est pas d’intervenir directement dans les contenus pédagogiques, leur coopération est essentielle au bon développement de la vie scolaire au sens large. Les premières familles ont travaillé avec l’ENS à la mise en place de l’école et la gestion courante de celle-ci. Les familles prennent aussi en charge la gestion des pauses méridiennes (de 12h30 à 14h00).

Des réunions sont organisées régulièrement tant pour la vie de l’école que pour le suivi pédagogique (co-éducation).

Organisation

La responsabilité pédagogique, ainsi que la direction de l’Ecole est portée par Muriel FIFILS, enseignante et co-fondatrice de l’Ecole de la Nature et des Savoirs.

Par ailleurs, l’équipe pédagogique, bénéficie dans ce domaine des conseils et de l’expertise d’Isabelle PELOUX, institutrice et fondatrice de l’Ecole du Colibri.

Jean-Louis PEYTOUREAU, expert en permaculture, assure le volet permacole et le jardin pédagogique.

A la rentrée de septembre 2013, l’école a ouvert ses portes avec une seule classe, composée de trois niveaux (CP au CE2). Depuis septembre 2015, Caminando couvre les 5 niveaux du primaire du CP au CM2.

» Soutenir le projet

» Présentation

» Le projet pédagogique

» la vidéo

» Le lieu

» L’organisation

» Modalités d’inscription

» Financement

» Contact

Engagement

Choisir que ses enfants effectuent leur scolarité dans une telle école, nécessite un engagement important de la part des familles. Les coûts de scolarité mensuels (180 Euros) couvriront le loyer de l’école et les charges courantes. Il revient à la commission des parents d’élèves de trouver une solution financière au cas où une famille ne pourrait réunir cette somme ; le montant des frais mensuels ne peut en aucun cas bloquer l’accès à l’école d’un enfant.

L’engagement de chacun dans le temps, devra permettre de créer un véritable tissu social solidaire, condition de réussite du projet, au service d’un idéal éducatif.

» Soutenir le projet

>